Quand les loups hurlaient en Berry… par Daniel Bernard,

En prenant l’exemple de l’Indre, Daniel BERNARD, Docteur en anthropologie sociale et historique évoquera la présence des loups et leurs méfaits, leur disparition au début du XX° siècle… en attendant un prochain retour du fauve dans les campagnes berrichonnes… Catalyseur de toutes les craintes et fantasmes, exécré depuis toujours, le loup n’est pourtant ni le monstre sanguinaire de nos récits légendaires, ni l’animal anthropophage de nos contes populaires. Danger réel pour les animaux des paysans et le gibier des grands propriétaires terriens, ce prédateur peut aussi transmettre le virus rabique à l’homme (loup enragé de Tendu-Mosnay, 1878). Image du mal, ce fauve a été l’objet d’une lutte et d’une chasse sans merci. Les légendes et la toponymie, la littérature orale et le folklore offrent une richesse en rapport avec la place tenu par le fauve dans les mentalités populaires. Sans oublier la sorcellerie et la lycanthropie, deux domaines où le loup jouit d’un statut exceptionnel.

Conférence du 30 octobre 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s